Démocratie et citoyenneté

Pour tous les grands projets annoncés dans le programme, nous mettrons en place un large processus de concertation avant toute décision. Il n’est plus possible de penser les projets de la commune sans les citoyens. Nous tiendrons compte de la maîtrise d’usage qui correspond aux habitudes des habitants, avant d’exercer la maîtrise d’ouvrage (la Mairie) et de faire appel à la maîtrise d’oeuvre (architectes, paysagistes, artisans).

> Développer la démocratie participative

  • Appliquer des principes de concertation et de co-construction des grands projets avec les acteurs du territoire : citoyens, associations, commerçants, artisans, agriculteurs, entreprises, …
  • Organiser des réunions publiques préparatoires aux grands projets structurants.

Établir un budget participatif expérimental (2 % du budget de fonctionnement) afin de financer des petits projets d’intérêt collectif initiés par les habitants, à l’échelle du bourg, des quartiers et des hameaux, initiés par les habitants. Celui-ci sera géré par le « Conseil du budget participatif »composé de 21 membres (7 volontaires, 12 tirés au sort à parité et 2 conseillers municipaux observateurs) et doté d’un règlement intérieur. 

  • Recourir au référendum citoyen pour les décisions importantesà l’initiative du Conseil Municipal ou d’au moins 20 % des inscrits sur les listes électorales.
  • Mettre en place une « Boîte à suggestions » pour recueillir les idées des Lalbenquois et les partager lors des réunions publiques et tenir compte du cahier de doléances établi lors du Grand débat national. 

> Informer les citoyens

  • Repenser le journal municipal : édition sur papier journal, rubrique « Parole aux Lalbenquois » (impression par une structure d’insertion, type ESAT).
  • Améliorer la lisibilité du site internet et des réseaux sociaux de la commune, créer une application mobile « Informations lalbenquoises » en lien avec les panneaux lumineux avec diffusion des numéros d’appel de détresse. 
  • Encourager les actes de solidarité et rester au plus près de la population en cas de besoin.

Informer les habitants avec le Document d’Information Communal sur les Risques Majeurs (DICRIM) dans le cadre du Plan Communal de Sauvegarde (PCS) à élaborer.

  • Mettre en place des exercices collectifs de sécurité et favoriser la formation  aux premiers secours.

> Améliorer le fonctionnement au sein du Conseil municipal

  • Mettre en place des commissions ouvertes, véritables lieux de concertation et de propositions.
  • Remettre des documents de travail au public présent lors des séances du Conseil Municipal.
  • Refléter dans le compte-rendu du Conseil Municipal l’intégralité des débats.

Respecter les prises de position de l’opposition en lui donnant les moyens de préparer les conseils et lui accorder une tribune libre dans le bulletin municipal.

  • Proposer à la signature de chaque conseiller municipal la Charte de l’élu local.
  • Adopter un règlement intérieur du Conseil Municipal, avec l’accord de tous les conseillers, dans lequel il sera proposé d’assurer la diffusion des séances du Conseil municipal sur le site de la commune.