Affaires scolaires, enfance

Les écoles rurales ont pleinement leur rôle dans le développement et le renforcement de l’attractivité de nos territoires. Elles font partie intégrante du maintien de la qualité et de la proximité des services publics. Les écoles de Lalbenque s’inscrivent dans cette dynamique et nous devons les encourager. 

Nos écoles rurales portent des atouts forts et nos enfants y apprennent et grandissent mieux ! La gestion de la crise sanitaire nous a conforté dans cette réflexion ! En 2018, les Etats Généraux des écoles dans le Lot ont abouti à une convention entre les collectivités du Lot et l’Etat qui est fondée sur 4 axes dans lesquels nous nous inscrivons : 

Une école rurale ouverte, ancrée dans son territoire, une école rurale de l’inclusion, une école rurale au coeur de l’attractivité des territoires vers un service complet de l’enfance, une école rurale connectée.

> Créer du lien  

  • Proposer des animations pour les enfants des écoles de Lalbenque (arbre de Noël, commémorations, etc.).

Proposer la création d’un Conseil municipal des enfants des écoles mené en étroite collaboration avec les enseignants. 

  • Favoriser des rencontres intergénérationnelles et inclusives. 
  • Utiliser les supports de communication de la mairie pour informer sur le harcèlement scolaire et les risques de l’utilisation des nouvelles technologies.

> Affaires scolaires 

Récemment, la commune de Lalbenque a fait l’acquisition d’un terrain à proximité de l’école. Nous devons structurer cet espace pour proposer à l’école et ses annexes un service complet de l’enfance. Depuis longtemps, nous répétons que la place des enfants n’est pas dans un “Algeco”, que ce soit pour y apprendre ou pour attendre ses parents à la sortie de l’école. Nous devons donc construire un bâtiment pour les enfants de l’ALSH. Nous proposons la création d’un « Pôle d’accueil de l’enfance et de la petite enfance ». Cette structure à proximité de l’école doit être pensée de la manière la plus efficiente possible. 

  • Planifier les futurs travaux à l’école et les prévoir en dehors du temps scolaire.
  • Assurer une maintenance régulière des outils informatiques.
  • Sécuriser les arrêts de bus scolaires
    Sécuriser les abords des écoles par une signalétique adaptée. 
  • Étudier la possibilité d’un retour des accompagnateurs dans les transports scolaires en concertation avec les équipes municipales des communes concernées.
  • Prévoir un “Pédibus” : accompagnement des enfants du bourg pour aller à l’école à pied. 

Création d’un Projet Éducatif Territorial en s’appuyant sur le Département, Le Parc naturel des Causses du Quercy et la communauté des communes.

Soutenir à l’intercommunalité la construction d’un bâtiment à énergie positive pour l’Accueil de Loisirs Sans Hébergement (ALSH), le Relais d’Assistance Maternelle Itinérant (RAMI) ainsi qu’un jardin pédagogique dans le cadre d’un Projet Éducatif Territorial. 

  • Optimiser au maximum les services de la collectivité (ALSH, RAMI, Médiathèque, Rased) pour répondre aux besoins de l’équipe enseignante.

> Restaurant scolaire 

Dans le cadre de la loi “Egalim » :

  • Favoriser le tri des déchets et lutter contre le gaspillage alimentaire (formation des agents de cuisine, sensibilisation des agents de services et de l’éducation des enfants).
  • Supprimer le plastique à usage unique. 
  • Prioriser les achats de produits locaux et de qualité. 

Augmenter significativement la part du bio tout en maintenant des tarifs raisonnables pour les familles.